#7 Des gens sont morts pour le droit de vote.

Premièrement, mourir pour une idée ne veut pas dire que cette idée est bonne. Quand bien même des gens seraient morts, est-ce que cela doit déterminer nos pratiques jusqu’à la fin des temps ? Ces femmes et ces hommes se battaient pour une époque et pour une population, dans des circonstances particulières et qui ont évolué depuis.

 

On ne construit pas une société en sanctuarisant des figures du passé que l’on folklorise à notre guise…

 

Devons-nous être reconnaissants et agir au quotidien en accord avec les hommes préhistoriques qui nous ont permis d’avoir le feu ? De plus, c’est contestable historiquement. Il est toujours difficile de savoir pour qui ou pour quoi un individu meurt. Des gens ont pu mourir par le passé pour défendre leurs idées, et un régime « plus démocratique ».

 

De là à interpréter cela comme une lutte pour le droit de vote en tant que tel, il n’y a qu’un pas qu’il serait regrettable de franchir. Des individus se sont battus pour vivre mieux, améliorer leurs conditions sociales, économiques. Si des gens ont pu croire que le vote constituait une solution, il n’en reste pas moins qu’ils/elles ne sont pas simplement mort.e.s pour avoir le droit de voter.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s