#2 Voter est un devoir de bon citoyen.

Depuis l’école primaire, on nous apprend à élire nos « délégués », et on nous inculque ainsi petit à petit l’idée que nous avons besoin de représentants. On nous apprend également que la seule participation politique à laquelle nous avons le droit est bornée à un cadre institutionnel défini et ponctuel duquel nous ne pourrions sortir pour nous exprimer.

Lire la suite

Organisons nous dans nos fac pour soutenir les lycéen.ne.s !

Assemblée générale INTER-FAC le lundi 13 mars à 17h à l’EHESS

La mobilisation admirable des lycéens parisiens et de banlieues qui se soulèvent pour condamner les violences policières et soutenir Théo doit nous interpeller, nous étudiant.e.s, sur notre propre inaction. Pas une AG, pas un appel à la manifestation, pas une tentative de blocage dans les universités de Paris et sa banlieue. Heureusement que, fidèle à elle-même, Paris 8 sauve l’honneur grâce à l’occupation d’une salle pour soutenir la contestation. Avec les universités, nous pourrions envisager Lire la suite

Téléchargez le livret complet !

Ci-dessous, vous pouvez télécharger notre livret « Sortir de la Nasse ! Pour une contre-campagne présidentielle »

Au sommaire :
– Un retour sur les origines de l’élection
– Un manuel de déconstruction des 10 idées reçus sur l’abstention
– Déchiffrer : L’étonnante Bande dessinnée de R.B
– Un jeu pour vérifier que vous êtes à jour sur les idées des candidats
– Nos murmures de rues favoris

Pour le lire directement sur ordinateur, c’est par ici :

Livret-numerique

Et pour l’imprimer au format livret, c’est par là :

Livret-imprimable

Bonne lecture !

 

La démocratie représentative. Comment, pourquoi (et surtout, pour qui) ?

Comment l’élection est devenue un synonyme de démocratie et comment l’abstentionnisme est devenu un des actes les plus critiqué qui soit.

On voudrait moins ici analyser l’actualité mouvementée des élections que commencer une réflexion sur les « démocraties représentatives modernes », leurs origines et leur fonctionnement. Il s’agirait, notamment, de comprendre comment les élections se sont imposées comme le fondement de la vie démocratique de nos sociétés, alors que les régimes représentatifs modernes ont été pensés et instaurés en opposition à l’idée de démocratie ; et que le vote est aussi et surtout un outil pour les dirigeants de pacification sociale et de dépolitisation du citoyen.

Lire la suite

Première pression contre la nasse

Poussés par notre volonté de crier haut et fort que la politique ne se résume pas au vote, nous avons paradoxalement décidé de participer à l’élection présidentielle. Mais pas pour se présenter, ni pour ajouter notre voix au brouhaha insupportable sur tel.le ou tel.le candidat.e.

Alors que certain.e.s décident de rester en dehors de la farce, – par convictions, ou défaitisme – nous avons décidé au contraire de nous jeter dans la mêlée.

Lire la suite